on est parti quelques jours en mer pour vérifier si tout fonctionne bien avant le grand départ …

Before leaving, encore au port du Cap d’Agde, à point d’heure pour charger tout ce qu’il faut sur le bateau (ça prend son temps)

le lendemain de la photo, on lève l’ancre (j’aime dire ça, ça m’a tellement fait rêver de lever l’ancre !) et on passe faire le plein, parce que même si c’est un voilier, il y a un moteur en cas de besoin ou pour les manœuvres dans les ports …

voici le carré et la cabine avant, le bateau est propre de fond en comble, c’est le moment ou jamais de prendre cette photo 😀 !

le capitaine me fait prendre la barre et grâce au ciel, j’arrive à manœuvrer pour garer le bateau au niveau de la pompe, 700 calories, minimum dépensées dans l’affaire à force d’attention, on repart pour sortir du port en slalomant entre les jet skis  (on voit qu’on est en août) et nous voilà en mer, je me détends , pas bien longtemps car le capitaine me demande ce qu’il faut faire pour hisser la grand voile, ma machine à méninges repart au quart de tour (- 100 calories) et je clame, comme une gamine à qui on demande combien font 2 et 2 « se mettre face au vent ! », il acquiesce, j’ai un défilé de smileys qui soufflent dans des cotillons qui passent dans ma tête avec force musique de foire, mais je ne suis pas sortie d’affaire :

  • il vient d’où le vent ?

Je regarde le soleil, on est cap au sud, le vent vient légèrement de tribord, je m’exclame, fierté absolue :

  • sud/sud-ouest ! 
  • mais ce n’est pas ce que je te demande ! Il vient d’où ?
  • de là (j’ai tendu le doigt)(dans le bon sens, ouf)
  • oui. Bon, mais c’est quel vent ?

Comment ça c’est quel vent ? Ça va à toute vitesse dans ma cervelle, tramontane ? mistral ? eeeuuuuuh (- 250 calories)

  • un vent de mer ! (notez la pertinence de ma réponse, please)

Les épaules du capitaine s’affaissent un tantinet :

  • mais non, il y a 3 vents, c’est quel vent ?

je meurs à l’intérieur, je ne sais pas répondre, il le voit à ma mine effondrée :

  • c’est le vent réel ou le vent apparent ? 

aaaaaaaaah il parle de ces vents là * ! fallait le dire tout de suite au lieu de jouer aux devinettes !

  • c’est le vent réel ! 

nigaude, réfléchis avant de l’ouvrir, une chance sur deux, raté, c’était le vent apparent …. même derrière ses lunettes noires, je devine la désolation du capitaine dans son regard … il n’est pas sorti de l’auberge avec moi comme équipière, je me demande s’il ne va pas changer d’avis, je croise les doigts dans le bas de mon dos

rien n’est perdu, je peux me rattraper encore, question suivante : 

  • alors on va où ?

bééééé …. je suis en pleine déliquescence… (je me … déliquette ? déliquescentète ? Comment on dit ? Existe-t-il le verbe relatif à la déliquescence ? … flûte, je n’écoute plus le capitaine, ramenée à cette question qui m’occupe toute entière, reviens au sujet isabelle !) 

  • mais comment je sais d’où vient le vent réel puisque c’est le vent apparent que je sens ?

il n’y a pas de question bête (paraît-il), le capitaine lève le doigt d’un air sentencieux 

  • regarde les vagues !

je regarde les vagues et conclus « donc cap à l’ouest » et il s’agace « mais on s’en fout du cap ! » il veut juste que je me mette face au vent, j’obtempère … voilà qu’il hisse la grand voile mais que celle ci se gonfle, j’entends que ça râle, qu’ai-je encore fabriqué ? je me suis bien mise face aux vagues (je vous jure que c’est cap à l’ouest) mais visiblement je ne me retrouve pas face au vent puisque la voile se gonfle … je reviens comme j’étais, face au vent que je ressentais et qui, donc, si vous suivez bien, était le vent apparent, c’est à dire le faux vent, le vent que j’avais tort de me fier à lui … et là, bingo, on peut hisser la grand voile … 

plus tard je demande au capitaine comment cela se fait que le vent réel n’était pas dans le sens des vagues, il me répond que les vagues ont le sens que le vent leur a donné plus tôt alors que ça peut être différent… j’en conclus que la navigation n’est pas une science exacte (et je me marre dans le dos du capitaine)

plus tard on a hissé le spi, c’est magique quand il se déploie sous l’effet du vent, j’ai dit au capitaine que j’avais gagné ma journée !

* Il y a 3 vents : le vent réel c’est le vrai vent, puis il y a le vent vitesse, c’est celui qui est créé par l’avancée du bateau, et le vent apparent c’est la résultante des deux précédents…et ça change tout !

Publié par isabelle centre tao

Je suis thérapeute, conférencière et formatrice en Médecine Traditionnelle Chinoise MTC, j'ai fondé la chaîne du Centre Tao sur YouTube pour que vous puissiez apprendre le langage de votre corps et de ses énergies, vous rééquilibrer et vous soigner avec la MTC (diétothérapie, plantes, points d'acupuncture et plein de trucs magiques) en m'adressant particulièrement aux femmes et en leur destinant plusieurs de mes formations. Aujourd'hui je me lance dans une nouvelle aventure : découvrir les plantes du monde destinées aux femmes lors des différentes étapes de leur vie, afin d'aider toutes les femmes, où qu'elles soient, car même si la Pharmacopée Traditionnelle Chinoise est la plus riche de la planète, il existe partout dans le monde des plantes qui peuvent traiter les douleurs de règles, l'infertilité, les problèmes liés à la grossesse ou à la ménopause et aider les femmes qui n'ont pas accès aux plantes de la Pharmacopée Chinoise. J'ai décidé de faire ce blog pour vous faire vivre cette aventure, et je vous raconterai aussi bien mon quotidien sur le bateau et dans les différents mouillages, que mes rencontres d'herboristes, sorcières et sorciers, chamanes, tisaneurs et all these kinds of people !

41 commentaires sur « on est parti quelques jours en mer pour vérifier si tout fonctionne bien avant le grand départ … »

  1. Cc. Moi je connaissais le vent debout le vent de travers et le vent arrière.
    Apparemment j’ai dû me tromper. Oups.
    En tt cas c’est chouette on va apprendre plein de termes marins.
    Bon vent .
    Laura C.

    J’aime

  2. Merciiiii Isabelle de me faire retrouver mon Âme d’enfant en vous lisant 🤩😍…
    Tenez bon la barre 👍et ne vous laissez pas déstabiliser par les connaissances de ce Grand et Beau Capitaine car je suis sûre que vous êtes sa Meilleure Équipière🤩👏.
    À très vite,
    Tine Tatine d’Annecy (Martine PERROUD)

    Envoyé de mon iPhone

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore merci de nous faire vivre ces premiers instants et émois 😀 moi j’aurais dit je me liquéfie ce qui est plus sûr 😄

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    Aimé par 1 personne

  4. Chouette voilier !! combien de mètres fait il ? J’adooore ta façon de conter ton voyage
    …j’ai l’impression de le vivre avec toi …c génial merci pour ce partage …ton aventure deviendra la mienne au fil des jours …grâce à ta façon de nous dévoiler les secrets de la navigation …que tu expliques très bien …j’en apprends des choses ….Big bisou Isabelle et transmets mes respects au Capitaine qui apparemment t’a déjà bien briefée ( éducationnée puisqu’on peut inventer des mots lol ) bien a toi Michèle

    Aimé par 1 personne

  5. C’est super Isabelle de découvrir votre aventure ! J’ai appris avec l’humour en prime… merci et « bon vent » à la découverte de nouveaux horizons 🥰

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Isabelle. Nous adorons ton humour. Tu communiques ta bonne humeur.
    Belle synchronicité, nous venons d acheter un voilier mais bien plus petit que le tien, pour naviguer sur le lac de Madine. Pascal ayant déjà pratiqué de Catamaran, il est à l aise avec les manoeuvres. Pour ma part je me retrouve un peu comme toi à mettre en application la théorie de la navigation et les caprices de la météo.
    Bon vent, belles découvertes des joies de la naviguation en mer en attendant ton premier accostage pour mener à bien ton merveilleux projet.
    Nous te suivrons tous les jours.
    Christine et Pascal

    Aimé par 1 personne

  7. on s y croirait! !lol
    ca n a pas l air d être simple, mais bon, vous n êtes pas du genre à stresser, alors ca va aller!
    une belle experience!!!
    j ai hâte!!merci
    et puis le vent quand on est à terre, à part nous decoiffer, on s en fiche !!lol
    bon courage!
    à bientôt

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour Isabelle,

    Vous me faites bien rire en vous lisant, j’adore!
    Vivement la suite…

    Je voyagerai avec vous et cela me fera du bien, j’aimerais faire le tour du monde photographique (ma passion) pour rencontrer des peuples autochtones (Mongolie, Australie, New zeland, …) mais je n’ai pas encore trouvé cette « force » de partir 😉

    J’ai une connaissance qui habite la Corse depuis qq années et qui est passionnée d’ethnobotanique et d’agriculture bio…. elle cultive l’immortelle et la distille elle-même. Peut-être la rencontrer? Elle est adorable.
    Son nom Rebecca Khatiaba, elle est sur FB. Je l’ai connue à l’Ecole Européenne de Massage à Bruxelles, je suis belge, elle enseignait le massage balinais tandis que j’étudiais le shiatsu.

    Bon vent Isabelle,
    Au plaisir de vous lire prochainement,
    Anne

    Aimé par 1 personne

  9. J’adore votre façon de narrer à tous les temps, à tous les vents ;), trop hâte de vous lire à nouveau. Merci Isabelle pour ce chouette moment de partage, les photos sont très belles ! A bientôt dans le vent…

    Aimé par 1 personne

  10. Merci Mère…veilleuse Isabelle de partager ce périple. Une brise marine entre grâce à vous dans nos vies un peu trop cadrillées !!!!
    Admiration aussi pour la quête de ce voyage…… vous êtes inspirante.
    Bons vents Isabelle .

    Aimé par 1 personne

  11. merci Chantal 🙂
    il y a beaucoup de gens qui me demandent si je n’ai pas peur, et je réponds que j’aurai peur le moment venu si l’occasion se présente, et je gérerai comme je pourrai, mais j’ai réussi à ne ne plus avoir peur à l’idée des choses 🙂
    Quant au vent, avec l’humidité de la mer, c’est clair que je suis décoiffée 😀

    J’aime

  12. ah merci pour ton message Christine, et ma sœur jumelle navigue très souvent sur le lac de la madine avec son compagnon, si ça se trouve vous vous êtes croisés ! toutes mes amitiés à toi et à Pascal !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :