Que prends-je dans mes valises ?…

…si tant est que l’on prenne des valises sur un bateau, ce qui serait sacrilège, non non non, on ne prend que des sacs étanches, des boites et des bouteilles en plastique, mais pas plus de valise que de cartons, que de lapins ou de talons aiguilles !

tout, ou presque, pour si on a mal quelque part dans nos corps usés par le manque de sommeil 😕

Déjà, un bon tuyau : quand on part en mer il est important de contacter le CCMM à Toulouse, soit le Centre de Consultation Médicale Maritime (à ne pas confondre avec le Centre Contre les Manipulations Mentales qui existe bel et bien, et si ça se trouve c’est celle là l’info qui vous intéressera 😉 )

Ce Centre donne des consultations en ligne gratuites en cas de besoin lorsque l’on est en mer, il faut s’inscrire et remplir tout un dossier, on nous indique une liste de médicaments à avoir pour les gros pépins, genre piqûre d’adrénaline en cas de choc anaphylactique … je connais bien un point d’acupuncture qui pourrait fonctionner, mais je ne sais pas si le CCMM agréerait la susdite solution … so, je me suis équipée selon leurs recommandations, inutile de débattre sur le sujet quand une vie en dépend, je garde toujours en tête ce précepte Chinois :

c’est celui qui guérit qui a raison

mais qu’emporté-je

qui relève de la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

et qui pourrait aussi vous rendre de grands services !

Et puis des Huiles Essentielles aussi :

  • l’indispensable tea tree
  • la précieuse menthe poivrée
  • l’irremplaçable gaulthérie couchée
  • la très réchauffante gingembre
  • l’apaisante lavande vraie
  • la capiteuse ylang ylang
  • ….




Pharmacie Chinoise

Jing Wan Hong

Yunnan Baiyao

Tinh Dau Ngai

Nin Jiom Pei Pa Koa

+ mes aiguilles d’acu, des moxas et des ventouses

attention au soleil car c’est photosensibilisant les H.E.

et puis surtout, à manger (l’astuce du jour : pour ne pas tomber malade, manger c’est la base) : j’ai couasiment tout mis dans des bouteilles en plastique, heureusement que je suis là sinon ce bon capitaine n’aurait mangé que des pâtes de blé raffiné, du riz et des sardines en boite pendant des mois, aurait perdu ses dents et sa noblesse par la même occasion, (Stanislas, mon petit-fils de 5 ans, me réclame des nouilles et non de vulgaires pâtes, parce que les nouilles de mamie elles ont quelque chose de spécial que les pâtes n’ont pas), j’ai donc fait le plein de riz noir, rouge, complet, quinoa, boulgour, lentilles, amandes, noix diverses, et puis des farines de ceci et de cela pour faire du pain à bord … on est paré, en plus du panneau « acupuncture » dans les ports, je pourrai en faire un « petite épicerie bio »

ensuite on a tout rangé dans le bateau et j’ai fait des plans en lettrant les coffres au-dessus du plancher et en-dessous du plancher, pour s’y retrouver, sinon on devrait retourner tout le bateau pour trouver une boîte de haricots verts … malgré cette habile manœuvre, j’ai déjà perdu la trousse à couture 🙄

mais où est-ce que j’ai bien pu la fourrer ?!

le hic, c’est qu’on va devoir se nourrir essentiellement de gésiers confits le 1er mois, car imaginant la nuit, le froid, la pluie et les claques des vagues dans le cockpit quand on serait rendu je ne sais dans quelle mer hostile, je me suis dit que rien de mieux alors pour se réconforter que des gésiers confits – qui pourrait dire le contraire car quoi de plus naturel et louable dans une telle situation que des gésiers confits – sauf que la date de péremption est très courte, donc on va devoir se les enfiler les uns après les autres (je réserve la bonne surprise au capitaine)

et, pour finir en beauté : LE MOTEUR est arrivé ! quelques réglages à faire (il tousse) et on sera prêts à mettre les voiles, larguer les amarres, prendre le large … partir quoi !


Ah, aujourd’hui c’est du chinois !

  • Yunnan Baiyao : formule « secrète » à base de plantes – développée à l’origine pour arrêter le saignement des blessures par balle, depuis, il a été découvert qu’elle est efficace dans le traitement de toute sorte de douleurs. Pour traumatisme sévère : entorses, élongations, claquages ou hématomes
  • Nin Jiom Pei Pa Koa : sirop de plantes – tonifie l’Énergie des Poumons et de la Rate et combat les infections respiratoires . Mal de Gorge ou toux avec mucosités jaunes et épaisses
  • Tinh Dau Ngai : formule « secrète » à base de plantes – développée à l’origine pour arrêter le saignement des blessures par balle, depuis, il a été découvert qu’elle est efficace dans le traitement de toute sorte de douleurs. Pour traumatisme sévère : entorses, élongations, claquages ou hématomes
  • Jing Wan Hong : pommade pour les brûlures causées par le feu, l’eau bouillante, la vapeur, l’huile chaude, l’électricité, le soleil, les radiations (radiothérapie), les produits chimiques, escarres, hémorroïdes, fissures anales, ulcères. Améliore la guérison des brulures et arrête la douleur, permet de diminuer les cloques ou les ampoules. Son action bactéricide, permet d’éviter et prévenir les infections.
    Cet onguent élimine la Chaleur, assèche l’Humidité, réduit l’enflure, favorise la circulation du Sang, cicatrise, calm
    e la douleur

Publié par isabelle centre tao

Je suis thérapeute, conférencière et formatrice en Médecine Traditionnelle Chinoise MTC, j'ai fondé la chaîne du Centre Tao sur YouTube pour que vous puissiez apprendre le langage de votre corps et de ses énergies, vous rééquilibrer et vous soigner avec la MTC (diétothérapie, plantes, points d'acupuncture et plein de trucs magiques) en m'adressant particulièrement aux femmes et en leur destinant plusieurs de mes formations. Aujourd'hui je me lance dans une nouvelle aventure : découvrir les plantes du monde destinées aux femmes lors des différentes étapes de leur vie, afin d'aider toutes les femmes, où qu'elles soient, car même si la Pharmacopée Traditionnelle Chinoise est la plus riche de la planète, il existe partout dans le monde des plantes qui peuvent traiter les douleurs de règles, l'infertilité, les problèmes liés à la grossesse ou à la ménopause et aider les femmes qui n'ont pas accès aux plantes de la Pharmacopée Chinoise. J'ai décidé de faire ce blog pour vous faire vivre cette aventure, et je vous raconterai aussi bien mon quotidien sur le bateau et dans les différents mouillages, que mes rencontres d'herboristes, sorcières et sorciers, chamanes, tisaneurs et all these kinds of people !

6 commentaires sur « Que prends-je dans mes valises ?… »

  1. Bonsoir Isabelle,
    Avec ce que je lis je suppose que les voiles doivent commencer à frémir dans le vent avant de prendre toute l’envergure pour un vrai départ en pleine mer.
    Bonne résistance face aux éléments marins pour une première traversée réussie et potentiellement inoubliable.
    Bon courage et bon vent !
    Joël.

    Aimé par 1 personne

  2. on va le faire sur plusieurs mois ça devrit nosu prendre 2 ou 3 as parce qu’on reviendra en France par avion avant de repartir au bateau, il faut bien travailler 🙂 et puis pour le moment c’est classique : baléares, gibraltar, malte, canaries, cap vert, guadeloupe, voilà pour commencer 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :